Menu Fermer

Catégorie : Burkina Faso

Rapport annuel – Foyer des élèves de Nouna

Les locaux du foyer TERRE DES ENFANTS ont abrité les pensionnaires pour cette année scolaire. Le bureau des élèves a été constitué pour piloter les activités. Le second trimestre fut interrompu le 14 Mars 2011 suite aux manifestations dans le pays après la mort de l’élève Justin ZONGO. Le deuxième et troisième trimestre ont été combinées en un semestre dans la plupart des établissements. Malgré toutes ces perturbations, de nombreuses activités ont été menées par les pensionnaires et nous avons constaté une concentration générale des pensionnaires.

Rapport de mission de Célestin

Quand nos étudiants parrainés viennent en soutien des élèves de notre foyer à Nouna. Célestin s’est rendu de Kougoudou à Nouna pour accomplir l’engagement pris par le groupe d’étudiants de Koudougou le mois dernier : Soutenir le foyer de Nouna dont ils sont issus. Voici le compte-rendu du soutien scolaire qu’il a apporté. Pour info : Moussa est le responsable du secrétariat. Il tient les cordons de la bourse du Foyer. Denis est moniteur de la maternelle.Tous deux vivent au Foyer et encadrent les élèves. Rapport sur la première session des cours de remise à niveau des pensionnaires du foyer…

Le plan d’action des anciens pensionnaires du foyer

De Célestin Zoumbara à Régine Jeanjean Présidente de l’association « Terre des enfants » du Gard: « Bonjour maman Régine, comme nous l’avions annoncé, notre rencontre s’est bien passée. Ce fut un réel plaisir pour nous de nous retrouver entre anciens du Foyer et d’asseoir les bases de notre collectif en faveur de nos petits frères, sous le regard paternel de notre cher tonton. Cela est pour nous une manière de vous traduire toute notre réconnaissance pour tout ce que vous avez fait et continuez de faire à notre égard. Il n’y a que le premier pas qui coûte, a-t-on coutume de dire.…

Compte-rendu de séjour au Burkina-Faso (début 2011)

Soutien aux orphelinats : Petits soutiens aux orphelinats : Titao (achat de lait) et Sandeba (nous visitons les locaux : Ils sont bien conçus et propres, mais les lits n’ont pas de draps, les étagères à vêtements sont vides. C’est une image triste d’un orphelinat qui périclite faute de soutiens; nous confions une nouvelle somme d’argent, et enverrons dès que nous pourrons des vêtements et du linge).

Projet EDEN au Burkina Faso

article paru le 15 novembre 2010 Régine avec les moniteurs en formation Régine Jeanjean est présidente du groupe Terre des Enfants depuis mai de cette année. Elle en outre la responsabilité des actions au Burkina Faso. Elle s’est rendue dernièrement dans ce pays pour coordonner les actions, réceptionner et contrôler les envois. Les partenaires de la réunion régionale (TdesE Gard) ont accepté une nouveauté 2011 : le projet EDEN. Régine explique. « L’espace des enfants de Nouna a mis longtemps à voir le jour. Le foyer fonctionne depuis 2002 avec un grand succès. Chaque année une trentaine de filles et garçons…

Séjour au Burkina Faso du 24 septembre au 14 octobre

Des bénévoles de Terre des Enfants ont vécu la rentrée scolaire parmi les enfants de Nouna. Les difficultés sont nombreuses pour tous les écoliers du Burkina Faso, et Terre des Enfants s’attache à lutter activement contre l’échec scolaire de la maternelle à l’université, des plus déshérités et des plus éloignés des grands centres. Nouna région de La Kossi: un foyer d’hébergement pour les collégiens et lycéens, des parrainages pour des étudiants, des activités rémunératrices et formatives (secrétariat, maraîchage avec installation d’un micro arrosage), un jardin d’enfants pour les moins de 6 ans, des activités pour les primaires en difficultés, une…

Nouvelles du Burkina

Dès le début des vacances scolaires, les anciens élèves du Foyer (dont deux instituteurs) ont encadré les pensionnaires pour peindre les menuiseries et l’intérieur du batiment de EDEN ». Une subvention de MAE Solidarité de l’Hérault va permettre d’acheter le mobilier de l’accueil préscolaire et alphabétisation, afin de pouvoir accueillir les premiers élèves.

Burkina Faso

Le Burkina Faso compte environ 75% d’analphabètes, les plus déshérités étant les femmes et les ruraux. Terre des Enfants, a pendant une vingtaine d’années, œuvré pour la scolarisation des enfants, avec d’abord des parrainages de petits villageois, qui allaient à l’école d’un village voisin, hébergés par des logeurs. Puis nous avons construit une trentaine d’écoles, assorties de 3 logements de maîtres (pour les motiver à rester dans leur poste). Nous avons collaboré avec les villageois, leur avons remis les bâtiments, et des centaines d’enfants ont pris chaque année le chemin de l’école, leurs maîtres étant nommés et salariés par l’état.

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE