Menu Fermer

Rapport de mission de Célestin

Quand nos étudiants parrainés viennent en soutien des élèves de notre foyer à Nouna.
Célestin s’est rendu de Kougoudou à Nouna pour accomplir l’engagement pris par le groupe d’étudiants de Koudougou le mois dernier : Soutenir le foyer de Nouna dont ils sont issus.
Voici le compte-rendu du soutien scolaire qu’il a apporté. Pour info : Moussa est le responsable du secrétariat. Il tient les cordons de la bourse du Foyer. Denis est moniteur de la maternelle.Tous deux vivent au Foyer et encadrent les élèves.

Rapport sur la première session des cours de remise à niveau des pensionnaires du foyer « Terre des enfants » de Nouna.
Email de Célestin Zoumbara à Georges Tingandé Kouda le 10 avril 2011.

Missionnaire : Célestin Zoubara, Lettres Modernes Licence/Université de Koudougou
Discipline : Français

Au sortir de sa rencontre du 21 mars dernier, le collectif des étudiants issus du Foyer terre Des Enfants de Nouna a initié des cours de remise à niveau au profit des pensionnaires du Foyer.

Pour cette première expérience, il décide de s’intéresser aux élèves en classe d’examen. Le top départ a eu lieu du 05-08 avril 2011 et concernait le Français dispensé par ZOUMBARA Célestin étudiant en troisième année de lettres Modernes à l’Université de Koudougou. Quelle ambiance au cours de cette première session et quel bilan au terme de ces trois jours de travail ?

C’est le mardi 05 avril soir que j’ai foulé le sol nounanais et ai été accueilli au sein du Foyer pour mon intervention dans le cadre de la mise en œuvre des cours de remise à niveau, activité phare de notre programme d’activités. Le même soir, j’ai pu entrer en contact avec les élèves de 3ème aux environs de 20heures pour la première séance de travail. En tant que le premier missionnaire, j’ai pris quelques minutes pour présenter et expliquer le programme d’activités des étudiants à l’égard du Foyer et de ses pensionnaires. Un programme qui a enthousiasmé les dix (10) élèves de la classe de troisième que j’avais sous ma responsabilité.
Après cela, j’ai recensé les domaines de complication de chaque élève en ce qui concerne le Français, question d’être en conformité avec le programme de la classe et de répondre autant que faire se peut, au besoin de chaque élève. Au nombre des inquiétudes relevées délibérément par les élèves, figuraient l’analyse logique et la transformation à la voix active et passive, deux leçons sur lesquelles j’avais justement prévu m’appesantir car occupant une place de choix dans l’épreuve de Français au BEPC. Suite à cela, j’ai donné un petit cours théorique suivit de quelques exercices d’applications sur l’analyse logique. Cela m’a permis d’avoir une idée sur le niveau général des élèves. Les élèves ayant cours le lendemain, nous avons suspendu à 22 heures.

Le deuxième jour, en plus de l’analyse logique, nous avons abordé la transformation à la voix active et passive. Une fois de plus, j’ai livré un petit cours théorique que les élèves ont eu le plaisir de noter suivit d’exercices de compréhension. Après cela, je me suis soumis à quelques questions de compréhensions auxquelles j’ai eu le plaisir de donner des éléments de réponses.

Le troisième jour, j’ai commencé par répondre aux questions des élèves avant de donner succinctement un résumé sur les deux leçons que nous avons faites. Pour évaluer les acquis de ces trois jours de travail, j’ai soumis les élèves à une petite évaluation constituée d’une dictée et d’exercices mettant en application le cours théorique. Une évaluation que nous avons ensuite corrigée sur place car nous étions à notre dernière séance pour cette première mission. Au cours de la correction, quelques inquiétudes ont encore été levées et des réponses apportées avec le soutien même des élèves. J’ai alors constaté un progrès du côté des élèves et une détermination à travailler. Ce qui est fort encourageant et impressionnant.

A l’issue de cette correction, j’ai encore pris quelques minutes d’échange avec les élèves. Ils n’ont pas manqué d’apprécier le travail abattu à leur égard et se sont montrés disposés à serrer la ceinture pour atteindre l’objectif final : la réussite. Ils ont trouvé très belle l’initiative des étudiants et entendent s’investir pour ne pas décevoir les initiateurs ainsi que tous leurs accompagnateurs. Pour clore la soirée, j’ai donné le programme de passage des autres camarades et ai rappelé aux pensionnaires qu’ils peuvent faire bénéficier leurs amis des différents encadrements. Notons de passage qu’un voisin qui avait appris la nouvelle s’était rallié à nous, ce qui augmentait le nombre des élèves à onze (11). Les copies de l’évaluation ont été distribuées le lendemain matin juste avant le décollage pour Koudougou. D’une manière général, le niveau n’est pas très appréciable. Les élèves ont encore des efforts à faire. Telles étaient les observations qu’ont pouvait lire sur les copies qui ne portaient aucune note (cela a été fait sciemment).

Au terme de ces trois jours de travail, j’adresse tous mes remerciements à Tonton pour son soutien qui m’a permis d’effectuer le déplacement Koudougou-Nouna-Koudougou. Merci également à Tanti Colette pour l’accueil chaleureux et à ZIDA Moussa et OUEDRAOGO Dénis qui m’ont beaucoup facilité la tâche avec les élèves. Toute ma reconnaissance va également à l’endroit de tous les pensionnaires et particulièrement au bureau avec qui j’ai pu m’entretenir sur l’état d’avancement des activités au sein du Foyer.

Le missionnaire

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE