Menu Fermer

Catégorie : Burkina Faso

Assemblée générale : Rapport d’activités Burkina-Faso

Terre des Enfants : Assemblée générale 28 mars 2015 Rapport d’activités Burkina-Faso 2014 Présenté par Franck Derblum , responsable géographique Burkina-Faso. Situation du pays Suite aux nombreux événements au Burkina, l’année a été un peu compliquée. Il y a eu les émeutes puis la destitution du président Compaoré qui a créé un climat de panique et de guerre civile. Les déplacement ont été difficiles et de nombreux règlements de compte ont conduit à la destruction de nombreux biens dans tous le pays appartenant à des personnes de l’ancien régime. Ces personnes étant accusées de corruption. Il y a aussi une…

Burkina Faso, compte-rendu d’activités

Cette année 2012/2013 a vu les « événements du Mali », concerner, bien sûr, le Burkina voisin : de nombreux réfugiés sont y entrés, « On ne sait pas qui, on ne sait pas avec quoi » comme disait Georges. Ils ont dû être pris en charge, ils ont pesé sur les villages qui les ont accueillis, et il se posera longtemps des questions de sécurité : les contrôles sont renforcés, la délation est encouragée à la télévision. Des actes terroristes sont possibles, car le pays est une base arrière des militaires français, et le président est le « monsieur…

A Nouna, la vie continue

Nous savons que les événements au Mali ne troublent pas nos activités à Nouna, mais le docteur Flaissier et sa femme ont dû renoncer à leur séjour, prévu fin janvier, car la sécurité n’est pas totale en ce moment pour les blancs. Depuis avril 2012 et l’invasion par AQMI « On ne sait pas qui est rentré, et avec quoi », dit Georges; les frontières ont été bouclées à la suite de l’intervention des troupes françaises, mais c’était un peu tard, et quelque peu illusoire. Ces infiltrations engendrent des «coupeurs de route» et des risques d’enlèvements d’étrangers. Georges, notre responsable…

Formation agricole

Ça y est, après des mois et des années de difficutés, d’efforts, de fausses joies, de déceptions, de retard, après un soutien tardif du ministère de la jeunesse (qui promet une subvention pour les installations des élevages…), cela prend forme: notre formation agricole a commencé à fonctionner depuis la rentrée de janvier, et Georges nous en envoie une photo!!!

Une ruche de formation

Le Burkina Faso est en attente d‘une intervention de la CDAO (force armée inter africaine) au Mali, mais, si ce n’est une certaine insécurité due aux armes circulant et servant aux «coupeurs de route», on ne note aucun changement dans la vie quotidienne. S’il y a une attaque militaire, la population redoute tout de même une déstabilisation du Burkina: de nombreux maliens sont entrés au moment du coup d’état, sans qu’on sache qui est qui, et on peut s’attendre à tout.

Des poteries pour les enfants du Burkina


Projet ALAE : des poteries pour les enfants du Burkina
par robert Mouly

Les enfants qui fréquentent la garderie et la cantine de l’école de Boisseron ont reçu plusieurs visites de la responsable de l’association humanitaire Terre des Enfants. Elle leur a fait découvrir des objets artisanaux, des graines, des photos, donnant un aperçu de la vie courante au Burkina Faso. Les élèves ont posé de nombreuses questions ! Chantal et Muriel, les animatrices à l’origine du projet, ont été satisfaites de l’intérêt des enfants : « Nos buts éducatifs sont de les ouvrir aux autres, sur le plan culturel, et à la solidarité. Mieux connaitre les différences de chances, de mode de vie, découvrir les visages, cela responsabilise nos enfants. »

Mission de novembre au Burkina Faso

Le pays s’est apaisé après les émeutes de février à avril 2011, qui visaient surtout les corrompus de toutes sortes, mais il souffre déjà de la mauvaise saison des pluies qui a touché toutes les régions. Il est à prévoir des pénuries alimentaires, et chacun attend de voir comment l’état va pouvoir endiguer la montée des prix, distribuer des vivres. Si les assiettes restent vides, le feu qui couve risque de se rallumer. Nous avons apporté des soutiens aux orphelinats: à Boulsa on va rémunérer un vétérinaire pour suivre le poulailler qui n’avait pas réussi. Georges va payer régulièrement sur…

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE