Menu Fermer

Orphelinats/Foyers

Les orphelinats et foyers gérés et soutenus par Terre des Enfants sont situés à Tamatave sur la côte Est de Madagascar et à Nouna au Burkina Faso. Les enfants y sont nourris, soignés, scolarisés, et nous organisons un échange régulier par courrier ou email avec leur parrain ou marraine en France.

3 centres d’accueil à Tamatave / Madagascar:

1 centre d’accueil à Nouna au Burkina Faso.


Maison Antoine Tamatave/Madagascar

Les actualités de l’orphelinat.

La Maison Antoine, à Tamatave, est un centre d’accueil qui a aussi vocation à proposer aux enfants, entre autres, comme projet de vie : l’adoption internationale.

Le foyer est agréé depuis 2007 comme centre d’accueil  et centre d’adoption officiels.

Y sont accueillis des tous petits de quelques mois à une dizaine d’années, 21 actuellement.

Ils y sont nourris, soignés et éduqués, entourés par une équipe de 13 salariés : une directrice, son assistante-animatrice, des responsables d’enfants, des lessiveuses, un cuisinier, un gardien, et une assistante sociale.

Pour ceux dont l’adoption ne peut se faire, il s’agit à chaque fois de trouver soit un parrainage, soit un accueil dans un autre centre quand ils grandissent, à moins que, mais c’est plus rare, leur famille, si elle existe, ne les récupère. Pour parrainer vous aussi un enfant renseignez vous ici.

Terre des Enfants a à cœur de voir tous ces enfants s’épanouir dans un environnement stimulant et serein ; c’est pour cela que nous continuons d’égayer leur vie, de renforcer notre soutien et que nous comptons sur un personnel motivé pour les accompagner au mieux le temps de leur passage dans cette maison.

Découvrez l’histoire de cet orphelinat.

La référente en France du foyer est Danielle LOEHR.


Foyer Olombaovao Tamatave/Madagascar

Les actualités du foyer.

A ce jour le foyer, agréé centre d’accueil depuis 2007, accueille 22 enfants, 10 filles et 12 garçons âgés de 10 à 23 ans. Ces enfants y sont accueillis au gré des sollicitations du juge des enfants, ou simplement lorsqu’un membre de nos équipes sur place rencontre ou entend parler d’un enfant en grande détresse (abandon, viol, mendicité). Quelques-uns arrivent aussi de notre orphelinat Maison Antoine où sont accueillis les plus petits.

Ils y sont logés, soignés et choyés sous la houlette d’Anita la directrice, assistée par 2 cuisinières et un gardien , et bénéficient de l’accès à l’éducation dans une des écoles du quartier Valpinson.

Depuis la France un référent s’assure de la bonne marche du foyer et du bien-être des enfants : suivi scolaire et médical, acheminement du courrier avec les parrains ou marraines, contrôle de la comptabilité, etc..

Découvrez l’histoire de ce foyer.

Le référent en France du foyer est Jacques POULET.


Campus étudiants Tamatave/Madagascar

Les actualités du foyer.

Le Campus est la suite logique de nos actions à la Maison Antoine et au foyer Olombaovao.

Comment secourir les plus petits en leur évitant souvent une issue fatale, leur donner ensuite une affection nécessaire et une éducation sur mesure, pour ensuite devenus de jeunes adultes, les abandonner à une vie malgré tout très difficile ?

Non, nous ne pouvions pas! Aussi depuis plusieurs années nous continuons à accompagner, ceux et celles qui en ont les capacités, dans des études plus poussées, voire supérieures.

Le Campus a été créé à cette fin: nos jeunes étudiants y sont logés, dans une partielle autonomie, leur permettant, toujours grâce aux parrainages, d’entreprendre leur vie d’adulte.

5 étudiants y sont accueillis à ce jour, avec Flavien, maintenant adulte, recueilli par Terre des Enfants à 6 ans en 1987 au foyer Olombaovao, alors qu’il venait d’être fauché par un train.

 

Le référent en France du Campus est Jacques POULET.


Foyer de Nouna / Burkina Faso

Nous y soutenons 25 enfants à Nouna, commune urbaine du Burkina Faso, située dans la province de la Kossi et la région de la Boucle du Mouhoun, à l’ouest du pays.

Notre salariée Burkinabée sur place, Colette Kouda, s’occupe du suivi des enfants.

Elle a pris la succession de son mari Georges fin 2017

Ces parrainages sont une aide précieuse pour les familles démunies, une mutualisation financière étant mise en place afin d’assurer le soutien des plus fragiles des enfants parrainés: ils permettent d’assurer ici aussi l’essentiel(nourriture, santé, soutien scolaire).

Les salaires de Colette sont payés par les apports du groupe TDE de Lasalle.

Nous sollicitons plus que jamais de nouveaux parrains et donateurs afin de continuer nos actions.

La situation politique du pays restant très aléatoire et critique pour les voyageurs en 2018, les missions sur place ne sont pas d’actualité, afin de préserver la sécurité de nos responsables.

La référente en France est Nathalie DHERBLUM