Menu Fermer

Suivi des jeunes parrainés à Tananarive

Compte rendu de mission

(Mercredi 5 février au samedi 8 février 2020)

Nous avons quitté Tamatave le mardi 4 février soir vers 19h30 en taxi-brousse. Quand on est arrivé à Atongombato à peu près à 175 km de Tamatave route RN2 , il y avait un accident de deux camions qui barraient la route. Les taxis-brousse ne pouvaient pas passer, on devait attendre sur place, les responsables de la gendarmerie ont fait tout pour déplacer le camion qui barrait la route. La route a été réouverte le mercredi matin vers 10h, et les taxis-brousse ont pu continuer leur route. Nous sommes arrivées à Tana le mercredi à 15h. Nous nous sommes reposées le mercredi après-midi après cette longue route.

Jeudi 6 février

Nous avons accueilli quatre jeunes :

CHELDA (filleule Vergèze) :
  

Jeune étudiante à CNTMAD, elle vient d’avoir son résultat de passage en 2°année en Communication, elle nous a apporté son relevé de notes avec une moyenne de 10,09/20. La prochaine rentrée sera au mois de mars : Droit d’Inscription 45000 Ar, droit d’examen  25 000 Ar et livres d’études 35000 Ar x 9 matières : 315 000 Ar.

 

JANNA LUTO (filleul du groupe Ponant) : 

  

 

Etudiant en 1°année Economie à l’Université d’Ankatso. Après 3 mois de grève le cours a repris au début de mois de janvier. il a bien passé l’examen du 2° semestre et il attend les résultats finaux.

 

 

–  MAMITIANA EDOUARD (filleul du groupe Clarensac) : 

  

Etudiant en 2° année Gestion Management.

La rentrée en 2°année  était au mois de Novembre 2019.

Il a bien réparé le chargeur de son ordi qui n’avait pas marché. Tout va bien à la Fac, il prépare l’examen du 1° semestre.

 

–  ARIELLE (filleule du groupe Vergèze) :

 

Etudiante en 1° année Sciences Naturelles à l’Université Ankatso, après trois mois de grève les cours ont repris au début de mois de Janvier. Maintenant ils font du rattrapage de cours pour terminer leur programme. Le dernier examen du passage en 2° année sera au mois de Mars. Elle va bien.

 

 

 

Vendredi 7 février

Nous avons reçu  trois étudiantes :

–  VALIHA (filleule du groupe Vergèze) : 

  
 

Etudiante en Tourisme à l’INTH, elle est admise en 2° année, Major de la classe, moyenne : 15,83/20. La nouvelle rentrée a déjà commencé au mois de décembre 2019. Elle a déjà payé ses frais d’inscription. Leur premier voyage d’études aura lieu le 2 Mars 2020.

 

 

–  KAELLA (filleule du groupe Ponant) : 


 

Etudiante en Hôtellerie et Tourisme, son examen du 1° semestre est déjà terminé, elle attend les résultats. La date de son voyage d’études sera le 3 Avril à Tuléar. Les responsables de safaculté n’ont pas encore donné la somme de frais à payer pour le voyage d’études. Son ordinateur ne marche pas bien.        

 

 

–  MIRANTO (filleule du groupe Vergèze):              

   

Etudiante en Entomologie. Elle prépare ses livres de soutenance pour avoir le diplôme Master II. Elle a passé presque un an de stage au parc Tsimbazaza . 

Pour ses livres de mémoire, il reste la finition et la correction. Sa soutenance aura lieu au mois de Mars.       

 

 

 

Samedi 8 février

  

Le matin nous avons visité la famille MARIUS (filleul du groupe Vergèze)  à Itaosy, la famille nous a accueilli chez eux, Marius, sa femme, son fils et MARIELLA la petite sœur de Marius filleule du groupe Vergèze. 

La famille va bien. Marius continue toujours son travail à l’Aéroport Ivato. Sa sœur Mariella, qui est en classe de CM2, prépare son examen CEPE. La maman de Marius et Yonnela sont parties à Majunga.

 

Nous avons quitté Tana samedi soir vers 19h30, le voyage s’est bien passé, nous sommes arrivées à Tamatave dimanche matin vers 3h30. Notre passage, nos visites donnent toujours un grand encouragement à nos jeunes qui étudient en dehors de Tamatave car leur parents ne peuvent pas aller les voir, ils se sentent ainsi bien protégés.

Nous vous remercions pour votre confiance qui nous encourage à faire sans souci notre travail de suivi qui donne des réussites à nos jeunes parrainés.

Claudine et Romy

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE