Menu Fermer

L’histoire du foyer Olombaovao

Le foyer Olom baovao  (l’Homme Nouveau) à Toamasina ( Tamatave)
Madame Clémentine Rahelimalala en est le fondateur malgache. Grand officier de l’ordre national de Madagascar, elle crée, le 2 juin 1950, une association chrétienne pour l’action sociale « Olom Baovao » qui s’occupe des Orphelins et des Vieillards. Le siège social est à Antananarivo. Trois foyers d’accueil voient le jour : dans la capitale, à Fianarantsoa, et à Tamatave (à ce jour et depuis longtemps seul subsiste celui de Tamatave)
Cet orphelinat recueille des enfants miséreux et le lieu d’accueil est faute de moyens insalubre: les enfants sont dans la plus grande détresse et confrontés à la faim quotidienne, les encadrants
ne disposant pas de fonds financiers pour s’en occuper correctement
En 1996, les bénévoles de l’association Terre des Enfants Gard, en mission sur le terrain prennent en charge le suivi de l’orphelinat : des travaux sont engagés – toitures, murs, agrandissement des pièces, budget de fonctionnement pour nourrir, soigner et scolariser les enfants.

Ils y grandissent et trouvent à OlomBaovao un lieu de vie sécurisant où ils pourront devenir, chacun à son rythme, chacun
avec ses capacités, chacun avec ses désirs, l’Homme Nouveau qui remplacera l’enfant déchu et miséreux que le sort leur avait réservé.

 

 

 

 

 

 

Jacques POULET référent du foyer Olombaovao

27/10/2021

France InterCarnet de Campagne (Philippe Bertrand)