Menu Fermer

FAV : Visite de l’huilerie de Melville

Rapport de visite d’usine à Melville le 04/05/2018
Par les élèves du CFTP « FAV »

Tout d’abord, notre départ a été à 8 heures et nous sommes arrivés à l’usine à 9 heures. On est descendu du bus, l’un des personnels de l’usine nous accueille. Il nous a montré l’endroit où il faut mettre nos bagages. Lorsque nos bagages ont été bien placé, le personnel, qui nous a accueilli et qui est aussi notre guide, a commencé par nous raconter l’histoire de l’usine, il nous a raconté que :

  • C’est le SAI (Société Agricole d’Ivondro) qui a planté les palmiers de Melville en 1966.
  • En 1975, l’usine SOMAPALM (Société Malgache de Palmier à huile) fut crée par son propriétaire dénommé André Ramaroson.
  • C’est une société qui produit de l’huile dont les matières premières sont les palmiers.
  • Il possède un terrain vaste de surface 3000 hectares, dont 1200 hectares pour l’agriculture, et ce dernier se divisent en deux parties : il y a l’ancienne plantation de 1000 hectares et la nouvelle plantation 200 hectares.
  • Le palmier n’a pas de limite.
  • Il utilise le bambou et la perche pour cueillir les palmiers.
  • Il produit 100 tonnes d’huile, dont 80 tonnes exportées à l’étranger en particulier en suisse, et le reste de 20 tonnes qu’il transforme en savon.
  • Il fournit deux sortes d’huiles : l’huile végétale et l’huile essentielle.
  • Depuis leur existence, il reçoit beaucoup de certificats comme la certification biologie de l’ECOSERT grâce à leur engagement sur la protection de l’environnement.
  • Il utilise comme arme les serpents pour chasser les souris sauvages qui abîment et détruisent les palmiers.

Le guide nous explique aussi que l’usine fait de la diversification de cultures, il nous a fait visiter la plantation et on a vu :

  • Divers palmiers : A l’huile, coco, raphia, dattier, multiple, péjubail, levistonia.
  • Deux types de bambou : Vulgarus (transformé en charbon), indrocalamus (transformé en meuble).
  • Divers plantes médicinales et végétales : Plan de curcuma, girofle (transformé en essence puis en kérosène), nony, cacao.
  • Vétivers (anti-érosion)
  • Plant de couverture

Ensuite, on a visité l’usine de fabrication et on a vu :

Un pont à bascule (sert à peser les palmiers)
Des machines : utilisées pour la transformation des palmiers en huiles :

  • Machine malaxeuse
  • Machine à vapeur
  • Broyeur
  • Machine à presse

Le déroulement de la transformation :

  • Prendre le fruit du palmier
  • On le met dans la machine malaxeuse
  • Puis on le fait passer dans la machine à vapeur
  • On obtient des noix
  • On le met dans le broyeur
  • Puis on obtient des broyats
  • On le met dans la machine à presse
  • Puis on obtient des tourteaux
  • Et en fin on le met dans une autre machine pour obtenir de l’huile de palme.

Apres la visite de l’usine de fabrication, le guide nous a montré un endroit où on peut pique-niquer. Toute la matinée on a fait la visite, l’après-midi on a fait le pique-nique : On a mangé ensemble, on a dansé, on a pris des photos. Pour cette belle visite nous remercions tous les donateurs, « terre des enfants », « FAV », et l’usine.

Les élèves de FAV : Marinah, Ursula, Soa, Koloina, Narovana, Linda, Vanina, Rojo, Sabine, Fabuola, Francia , Raissa,Larissa.

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE