Menu Fermer

Ecole « Femme à Venir »

L’historique

En 2010 La Fondation Orange et Orange Solidarité Madagascar octroient à Terre des Enfants une subvention de 20 000 € pour créer l’école « Femme à venir » (FAV). Les locaux sont créés et la structure se met en place. A l’automne 2011, la première promotion de FAV fait sa rentrée.

Le personnel

Le personnel de FAV est recruté localement et se compose ainsi : Une directrice qui gère et anime un groupe de 2 formateurs (un pour la couture et un pour la cuisine) et de 3 vacataires (un pour la formation générale, un pour l’informatique et un pour la broderie).

Les élèves

Chaque promotion est constituée d’une quinzaine d’élèves. 7 jeunes filles sont parrainées par le club d’Uzès Soroptimist (« des femmes qui défendent des femmes ») et 2 par « Terre des Enfants » Gard. Les autres élèves doivent s’acquitter d’un écolage modique (frais de scolarité).

Le programme

Chaque promotion regroupe une quinzaine de jeunes filles réparties en 2 sections :

  • Cuisine, pâtisserie et service
  • Coupe, couture et broderie

En outre, un tronc commun permet à chacune de renforcer leur niveau sur les matières générales (français, math, sciences, informatique, enseignement ménager, puériculture, etc..).
Les programmes et les examens sont validés à Madagascar par la DRETFP (Direction Régionale de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle).
Les examens ont lieu en décembre, avril et début juillet. Les élèves partent ensuite en stage pendant deux mois. Les stages se déroulent à la Maison Antoine pour les activités de puériculture, dans les restaurants et les hôtels pour les activités de cuisine et de services ou dans les centres d’appel pour mettre en œuvre les acquis informatique et linguistiques.

Le budget annuel

Le budget de fonctionnement de l’école de 1 000 € à charge de l’association complété par des recettes issues des frais de scolarité ainsi que du loyer et des services afférents à la location d’un appartement mis à disposition pour les voyageurs mandatés par l’association.
Les charges salariales sont de 2 400 €.

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE