Menu Fermer

Ecole Antoine actualités 2018

 

Depuis la rentrée de 2018,  Seheno, institutrice, a remplacé  M. Eric, directeur l’année dernière.

Seheno avait déjà été directrice quelques années. Elle a manifesté l’envie de reprendre les rênes de l’école pour la faire évoluer  et profiter des expériences de ses prédécesseurs.

Romuald l’aide à la demande, en plus de ses fonctions d’enseignant de sport et de surveillance.

Un professeur de musique, M. Ngola,  a commencé à donner une formation  musicale  5 heures par semaine, avec chants traditionnels ou  modernes, solfège….

Micheline s’occupe avec bonheur des enfants handicapés de l’école Intégrée: 12 élèves, 6 le matin et autant l’après-midi.

Cette année, on a demandé une pratique du français obligatoire un jour par semaine dans tous les  moments de la vie courante, depuis l’entrée dans l’école à la sortie le soir. Le lundi est donc une journée où même les membres du personnel doivent parler français entre eux. Cette activité, présentée comme un jeu, semble plaire et porter ses fruits. Des  chants, des poésies, l’emploi du français dans les jeux de cour, des exercices structuraux  systématiques doivent petit à petit imprégner les esprits.

Le sport, la musique, l’observation et les sciences doivent apporter aussi les connaissances  et l’ouverture au monde qui manquent à la plupart des jeunes Malgaches….

Avant la rentrée 2018-2019, le personnel enseignant aura une semaine de formation pédagogique.

Cet été, Liva, 32 ans,  le bibliothécaire du siège vient de décéder après quelques semaines de maladie.

Il assurait aussi ces fonctions dans l’école et proposait des animations diverses en accord avec les institutrices.

La tuberculose frappe massivement les Malgaches, même les gens qui  sembleraient à l’abri de cette vieille maladie. Liva avait une maîtrise d’économie, de l’humour, un excellent français, pratiquait la Capoeira. Il était l’avenir de notre ONG… Il laisse une jeune épouse et Victoria, sa petite fille de 4 ans, à qui nous allons chercher un parrain

Quelques semaines après la rentrée, l’école a du fermer  15 jours pour cause d’épidémie de peste sur Tamatave. Cela a été l’occasion de prendre des habitudes d’hygiène stricte.

Le cyclone de début Janvier a perturbé aussi l’école en détruisant entre autres le toit de l’école intégrée qu’il a fallut refaire d’urgence grâce à un financement supplémentaire.

Floréal GRACIA référent de l’E.A.

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE