Menu Fermer

Discours inaugural de Monique Gracia

Inauguration MDP FAV, vendredi 25 mai 2012.

Mesdames et messieurs les officiels qui nous honorent de leur présence,
chers donateurs, chers amis, chers invités, chers enfants,
vous venez d’écouter notre présidente d’honneur, Eliane Carrière, qui vous a retracé un bref historique de l’association Terre des Enfants.
Pour ma part, c’est une grande joie et un grand honneur d’être parmi vous aujourd’hui à l’occasion de l’inauguration des 2 magnifiques projets que sont la « Maison de Pierre » et l’école « Femme à venir ».

En tant que responsable des actions de Terre des Enfants à Madagascar et vice–présidente de notre association, je souhaite en quelques mots vous rappeler l’historique de cette belle aventure humaine.

La « Maison de Pierre », acquise en 2008, est devenue à ce jour le pilier de notre ONG. Elle abrite les bureaux de « Terre des Enfants Madagascar » ainsi qu’une bibliothèque multimédia, des salles de réunion et d’enseignement et des chambres d’hôtes. S’ y trouve également un centre de soins avec une équipe compétente au service de la santé des enfants : notre médecin et son assistante, un dentiste, une kiné.
A ses côtés, l’école « Femme à Venir » a ouvert ses portes en janvier 2012 pour assurer un enseignement général ainsi qu’une formation en couture et en cuisine à des jeunes filles souhaitant réorienter leurs études .

Victor Hugo disait « Ouvrir une école, c’est fermer une prison »

A « Terre des Enfants France », notre objectif unique est de secourir l’enfant démuni en lui apportant les soins dont il a besoin pour vivre décemment : Nourriture, soins médicaux, assistance permanente ainsi que l’éducation et l’enseignement qui lui permettront de choisir la voie de son avenir. « Terre des Enfants Madagascar » répond depuis longtemps à cet objectif au travers du fonctionnement des centres déjà existants :

A Tamatave notre école Antoine qui scolarise plus de 350 enfants – les foyers « Maison Antoine » et Olombaovao , ainsi que l’école « La Ruche » à Tananarive. Dans chacun de ces centres , des dizaines d’enfants dans le besoin sont accueillis et scolarisés.
Qu’il me soit permis de saluer les équipes dévouées des cadres, des enseignants, des éducateurs, et du personnel au service de tous ces enfants .

Et aujourd’hui, voilà la concrétisation de deux nouveaux projets.
Une immense chaine humaine s’est créée pour leur réalisation. En France , les porteurs de ces projets sont la famille des donateurs de la Maison de Pierre, famille présente aujourd’hui parmi nous et que je salue du fond du cœur.
Sans eux, rien n’aurait été possible. Avec eux, la porte d’un avenir digne s’ouvre pour de nombreux enfants. Pierre reste vivant en nos cœurs. A leurs côtés, la Fondation Orange s’est investie pour un partenariat . Les responsables de l’entreprise, tant en France qu’à Madagascar, nous ont accordé leur confiance et leur soutien financier . Qu’ils en soient chaleureusement remerciés, l’école « Femme à Venir » est aussi leur école .

En France, une équipe motivée s’est composée de techniciens, architectes, administratifs, comptables , amateurs de bonne volonté, tous bénévoles. Cette équipe s’est mise au travail et a retroussé ses manches pendant 3 ans, jour après jour. Il en a fallu de l’obstination, de la rigueur, de l’ énergie pour avancer sur la voie de la réalisation.

Car pour cette entreprise, les difficultés ont été énormes : la complexité des projets, la distance qui sépare nos pays, les conditions climatiques imposant des arrêts de chantier, les contraintes locales en tous genres, il a fallu surmonter tout cela, sans quitter des yeux l’objectif final : créer un outil moderne et performant au service des enfants et donc de futurs adultes.
Plusieurs missions en 2010 et 2011 des membres bénévoles de « Terre des Enfants France » ont été effectuées sur place pour suivre le chantier . Je salue tous les corps de métier, qui ont travaillé sur le terrain : Ouvriers, artisans, entreprises, fournisseurs, responsables de l’équipement et de la région ici présents , amis qui ont su s’investir quand cela était nécessaire, , nous avons pu trouver des conseils avisés auprès de tous. Ces projets ont mobilisé des énergies considérables tant pour l’équipe en France que pour l’équipe sur le terrain à Tamatave.
Je voudrai souligner en particulier l’investissement qui a été celui de l’équipe gestionnaire de notre ONG malgache. C’est une équipe administrative qui gère avec compétence et dévouement notre ONG – à l’écoute de 250 enfants parrainés . Autour de sa responsable, notre chère Mme Odette, pilier charismatique de Terre des Enfants. C’est grâce à son obstination, son énergie, sa force de conviction que nous avons pu finaliser ces magnifiques projets !
Je ne manquerai pas de remercier les généreux donateurs qui ont doté ces deux superbes bâtiments de matériel informatique, de machines pour les ateliers et de mobilier arrivés par conteneur depuis la France.
Que chacun trouve ici, par ma voix, les remerciements sincères des membres du conseil d’administration de Terre des Enfants France , dont plusieurs ont fait le voyage pour être parmi nous aujourd’hui.

Aujourd’hui , le rêve est donc devenu réalité.
Chacune, chacun d’entre nous peut être fier de l’aboutissement de ce superbe projet !

C’est donc avec joie et sérénité que je souhaite longue vie à la « Maison de Pierre » et à l’école « Femme à Venir »

Les jeunes filles ont choisi d’intégrer une école de qualité, je leur souhaite un bel avenir. Je félicite aussi Mme Lydie, leur directrice pour son dynamisme et son dévouement.
Une nouvelle école est née : un lieu de culture, de connaissances, d’émancipation, de liberté, vers la dignité et la maitrise de son destin.

Permettez moi une citation chère à mon cœur :
« Après le pain, le bien le plus précieux est l’éducation »

Vive Terre des Enfants ! Ho ela veloma Terre des Enfants !

Monique Gracia – Responsable géographique de Madagascar – Vice présidente de « Terre des Enfants France »

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE