Menu Fermer

Dernier trimestre à l’Ecole Antoine : Quelques nouvelles.

La journée de l’Enfance

Après les plantations dans la cour de l’école, l’Ecole a célébré la journée de l’Enfance. Tous les élèves du préscolaire de Tamatave ont participé à un carnaval et à des danses au Stadium le samedi 6 juin 2022.

La fête de l’Indépendance

Le 26 juin comme chaque année, fête de l’indépendance.

Nous avons adressé nos meilleurs vœux à l’école à cette occasion, en espérant la meilleure réussite pour nos élèves. Et en espérant que la situation économique et sanitaire soit meilleure dans le futur.

Le CEPE

Les grands ont préparé activement le CEPE du 21 juin, examen obligatoire pour l’entrée au collège.

Cette année, les cyclones à répétition et les complications dues au COVID, ont fait que les grands ne se sont pas initiés à l’informatique comme l’année dernière à la MDP, pour se consacrer à l’examen de fin de CM2,  très important à Madagascar.

Il faudra y penser dès la rentrée prochaine pour profiter des installations offertes à la Maison de Pierre. Locaux, ordinateurs, professeur d’informatique, bibliothèque…

Les résultats viennent de tomber fin juin.

Mail de la directrice : « Je vous écris pour faire un petit compte rendu des résultats de l’année scolaire concernant la classe de CM2. Les résultats du CEPE de cette année sont à 94,44% ; deux élèves sur 36 ont échoué. Ces élèves étaient déjà des élèves qui rataient souvent les cours. »

Nous félicitons ardemment les futurs collégiens et les maitresses qui les ont préparés.

L’enseignement

Fin juillet, dès la fin de l’année scolaire, les enseignants participeront à plusieurs journées de formation à l’Alliance Française. Le thème sera l’amélioration de la langue Française pour les institutrices et son enseignement à l’école.

Depuis un mois, un professeur anime une formation continue tous les mercredis à l’école. Maintenant, le Français est devenu langue obligatoire dès le moment où on rentre dans les locaux, tant pour les enfants que pour le personnel.

Nous devons justifier l’offre de l’école qui est d’enseigner en Français avec des explications en Malagasy. (Ecole privée d’expression Française).

Une maîtrise du Français est le sésame pour des études longues, ou pour trouver un emploi dans des secteurs comme le tourisme.

Pour conclure

Depuis un an, les prix ont souvent fluctué, suivant les problèmes liés au COVID et aux périodes de confinement. Les PPN (Produits de Premières Nécessité) ont fortement augmenté. La situation internationale ne peut qu’aggraver la situation.

Nous procéderons l’année prochaine à un ajustement du tarif des inscriptions, des écolages, de la cantine. Il n’avait pas bougé l’année dernière.

Le tarif annuel passera de 45€/an à environ 52 €/an par élève.

On s’attend à de grosses augmentations du prix de l’énergie et de la vie en général. A la rentrée, nous devons aussi augmenter fortement le salaire des employés, selon la législation locale.

L’année 2022/23 sera certainement compliquée financièrement.
On rappelle que TDE prend en charge les salaires des employés, les gros travaux à l’école, et subventionne la cantine afin qu’elle reste abordable à tous les enfants du quartier.

Texte rédigé par Floréal GRACIA

 

27/10/2021

France InterCarnet de Campagne (Philippe Bertrand)