Menu Fermer

30 mars Nouvelles Tamatave

Romy notre comptable

Des nouvelles de Tamatave datant de ce matin, lundi 30 mars, au sujet de la crise du  corona virus à Madagascar, suite à mon entretien avec Jeannine Sylla, notre représentante.

Il n’y a guère de doutes sur la présence du virus.

Cependant les rumeurs vont bon train : un marin serait contaminé à Tamatave, mais Jeannine dit qu’il n’y a rien d’officiel; une potion à base de jus de citron chaud détruirait le virus, etc..

Malheureusement, la vérité est que personne ne respecte vraiment le confinement, pourtant préconisé par les autorités.

Dans les faits, presque personne ne sort l’après-midi, mais le matin tout le monde vaque à ses occupations, en respectant cependant certaines règles, comme être seul  dans les tuc-tuc.

Tous nos salariés restent chez eux, sauf ceux dont la présence est absolument obligatoire .

Une équipe réduite à l’Ong, est là pour verser les salaires et distribuer les parrainages, et bien sûr un minimum de personnel pour s’occuper des enfants de nos 2 foyers Maison Antoine et Olombaovao.

Nous avons fermé l’école Antoine.

Jeannine Sylla a bien anticipé la crise il-y-a une dizaine de jours en dotant les foyers d’une réserve de nourriture et de médicaments, et en expliquant les moyens pour se protéger.

Elle nous fait part également de la maturité de nos jeunes(adolescents) du foyer Olombaovao, qui ont pris conscience du danger, plus que leurs aînés, grâce à leur connaissance de l’actualité(réseaux sociaux oblige).

Quelques anecdotes :

–          le virement trimestriel que nous avons fait partir il-y-a 10 jours est passé juste avant que les transferts de fonds internationaux ne soient bloqués(sinon nos 400 enfants parrainés et nos 37 salariés se trouvaient sans ressources pour 3 mois).

–          Une famille adoptante s’est retrouvée coincée à Tana, prise au piège par la soudaineté de l’arrêt du transport aérien(accueil aux enfants du Monde œuvre pour leur rapatriement)

Voilà pour l’essentiel.

Revenez sur le site régulièrement, nous y relaierons nouvelles et photos.

 

Jacques POULET

Le Covid-19 n’a pas de frontières et rajoute la maladie là où la misère et l’oubli font déjà des ravages.

« Terre des Enfants » poursuit et poursuivra la sauvegarde des enfants auxquels nous venons en aide.

Nous comptons aussi sur l’aide de chacun d’entre vous pour avoir les finances nécessaires pour soutenir notre effort, maintenant que nos manifestations ont été annulées, maintenant que certains donateurs ont d’autres priorités à gérer.

Nous avons besoin de vous et nous espérons que vous puissiez répondre présent par un don, aussi modeste soit-il. Chaque geste protège un enfant et apporte à chacun une grande fierté.

FAIRE UN DON EN LIGNE