Menu Fermer

Situation compliquée au Burkina Faso

La situation du Burkina Faso est très compliquée depuis un an.

En plus des bouleversements de politique interne qui ont fait les « une » de nombreux journaux après la chute du président Blaise Compaoré et qui ont conduit à une tentative de coup d’état récemment, Le pays est soumis à des attaques de djihadistes au nord du pays. Une attaque au nord repoussée par la police Burkinabé il y a deux mois a poussé les autorités à durcir les consignes de circulation : Par exemple, il est interdit dorénavant de circuler avec un véhicule aux vitres teintées et la vitesse à été limitée à 50 km/h entre Nouna et Dédougou.

Nos actions se situant principalement sur Nouna, on peut voir sur la carte ci-dessous que nous nous situons sur une zone à gros risque proche du Mali. La région étant sinistrée, nous sommes de plus en plus sollicités pour de l’aide d’urgence et la solidarité doit être plus importante que jamais. Malgré cela, nous avons réussi à avoir 18 étudiants au Foyer cette année et cela nous fait chaud au coeur. La vie doit continuer même en ces temps difficiles.

Je tiens à m’excuser auprès des parrains pour le peu de nouvelles que je peux leur donner mais nous faisons le maximum et les connections avec Nouna ne sont pas toujours faciles. Nos actions envers les parrainés sont essentielles et nous devons continuer sous peine d’apporter une victoire à ceux qui veulent régner par la terreur.

Voici la photo de nos nouveaux étudiants autour de Georges Kouda, notre responsable (au centre avec un livre à la main).

Franck Derblum

Partager cet article :