Menu Fermer

Histoire de la Maison de Pierre

Histoire de la Maison de Pierre

En 1995, Terre des Enfants est reconnue O.N.G. franco-malgache par les autorités, avec comme représentante Mme Odette RABEMANANJARA.

L’association TDE du Gard avait depuis des années un modeste bureau dans un local prêté par sa représentante Malgache. Son bureau, celui d’une comptable et d’une secrétaire se nichaient dans une pièce d’à peine  3 X 5 m2, où s’entassaient pots de peintures,  caisses de matériels scolaires, bureautique. Tout ce qui arrivait par les conteneurs et qui était en attente de distribution.  Contre les murs humides, quelques étagères de  livres scolaires ou des romans qui moisissaient en quelques mois… Pas de téléphone fixe, pas d’internet. Deux ordinateurs à  partager entre tous. Pas de confidentialité. Une paire d’armoires pour les rapports et des archives. C’était l’époque où les comptes sur papier devaient arriver par des voyageurs, une paire de fois par an. Autres temps…

En 2008, la question se posant urgemment d’un nouveau bureau fonctionnel, informatisé, des  parrains généreux touchés par un deuil nous ont proposé de l’aide. Ils nous offraient un fort  financement pour bâtir  un centre de soins en mémoire à leur fils, et tous les bureaux nécessaires. Ils souhaitaient seulement que cela s’appelle la « Maison de Pierre ».

L’opportunité s’est trouvée alors d’une bâtisse  sur un terrain attenant. De gros travaux en vue, mais de vastes possibilités. On pouvait faire des bureaux confortables, mais aussi un dispensaire, des logements, des stockages, des classes…

Le chantier de 2010.

Eliane Carrière, fondatrice et présidente de TDE Gard à l’époque, s’est rendue sur place pour finaliser l’achat et nous avons commencé à faire des plans et des projets.

Des réunions et  de longues soirées de calculs se sont succédées où chacun a fait fonctionner son imagination.  Les amateurs plein de bonne volonté du début ont dû s’entourer de  quelques gens du métier,  architectes et dessinateurs pour finaliser des plans et lancer des devis. Nous avons eu alors l’opportunité de trouver un financement par Orange pour créer en annexe une école professionnelle pour les filles, « Femme à Venir » .  Nouvelles cogitations en urgence…

Nous avons connu 2 ans d’angoisse devant les difficultés du projet, comme par exemple la recherche complexe de documents officiels pour l’achat et la construction,  ou les « fantaisies Malgaches» du chantier qui nous ont obligés à faire plusieurs voyages sur place en urgence.  Après avoir résolu les problèmes les uns après les autres, comme des erreurs d’implantations, l’électricité montée poétiquement ou le permis de construire qui arrive à la fin du chantier, on se sort plutôt bien d’une aventure que nombreux  nous prédisaient catastrophique.

L’inauguration

A l’été 2012, Terre des Enfants et son équipe française inaugurent  un bel ensemble sur 2 étages qui sera le quartier Général de l’ONG malgache.

  • Un dispensaire comprenant médecin, dentiste, kiné, le tout dans des locaux modernes, fonctionnels, bien équipés.
  • Une école destinée à des jeunes filles en rupture scolaire, où elles recevront un enseignement de cuisine, couture, informatique, enseignement général, stages divers. C’est l’école FAV, Femme A Venir.
  • Des bureaux fonctionnels  équipés d’ordinateurs, de moyens d’accueil, de rangements.
  • Une salle de réunion, une salle d’informatique.
  • Une vaste bibliothèque, où on peut travailler sur place. Une salle de classe, attenante.
  • Deux chambres d’hôtes,  où logent les missionnés de passage ou des parents adoptants.
  • Des douches, W.C ,  jardin, un bâtiment sécurisé et des commodités qui rendent agréable la vie des employés et des élèves.

Actuellement

Nous avons renforcé  les protections de MDP devant plusieurs tentatives de cambriolage. La Wifi fonctionne partout. Des ordinateurs sont à disposition des chefs de centres ou des étudiants.

En 2016, une équipe de professionnels bénévoles  a  installé un secours électrique pour pallier aux délestages incessants qui perturbaient constamment  le travail de direction.

Une réflexion est en cours pour réorganiser le centre de soins.

Le référent en France de la Maison de Pierre est Floréal GRACIA.

Partager cet article :