Menu Fermer

L’école FAV de Tamatave : La promotion 2018 récompensée

L’école de formation professionnelle FAV (Femme à Venir) de Tamatave vient d’achever une nouvelle année. La remise des diplômes aux jeunes filles de la promotion « Tolotra » a eu lieu en décembre 2018. Nous en sommes déjà à la 7ème promotion. La 8ème promotion fera sa rentrée le 7 janvier 2019.

Que de chemin parcouru depuis cette demande de soutien transmise à la « Fondation Orange » le 5 août 2009. Une demande de soutien qui s’est concrétisée par un don de 20 000 € pour financer les travaux pour que la structure voit le jour fin 2011. L’inauguration de l’école a eu lieu le 25 mai 2012 en présence des responsables de « Orange Solidarité Madagascar« .

Ainsi, chaque année, une quinzaine de jeunes filles suit dans cette école une formation générale doublée d’une formation professionnelle pour se spécialiser dans les métiers de cuisine, pâtisserie, coupe et couture. Avec ce bagage, validé par la Direction Nationale de l’Enseignement Professionnel de Madagascar, ces jeunes filles ont la chance de pouvoir s’insérer plus facilement dans la vie active et d’échapper ainsi à un destin souvent miséreux.

Cette école fonctionne grâce à un personnel local recruté sur place et financé par notre association. Le salaire d’un enseignant est d’environ 1 000 € par an. C’est dire qu’il peut être couvert par un don de 28 € par mois (le reste étant récupéré par un crédit d’impôt).

Mme Jeanine Sylla qui dirige l’ONG « Terre des Enfants – Madagascar » s’est entourée d’une directrice d’école (Mme Annie Volatiana) qui dispense également les cours de couture. Fabrice Solo est, quant à lui, chargé des cours de cuisine et de pâtisserie. Nous avons ensuite une série de vacataires pour enseigner les matières générales (enseignant en cours de recrutement), l’informatique (Sebastien Hery) et la broderie (Jeanne Fedotody). J’ai en ce moment une pensée émue pour Liva, notre bibliothécaire et notre enseignant en matières générales, un brillant et généreux jeune homme que la maladie nous a enlevé trop tôt au début de l’été.

Les frais de fonctionnement de l’école sont relativement modiques : 1 000 € par an (hors salaires) une fois déduite la part d’autofinancement (frais d’écolage, revente de produits et location d’une chambre d’hôte). Les frais d’écolage de 40 € par an sont à la charge des élèves, sauf pour les jeunes filles qui ont la chance d’être parrainées. Cette année le club « Soroptimist » d’Uzès a parrainé 8 jeunes filles. Ces parrainages entraînent en outre les mêmes réductions d’impôts (66%).

  

L’école FAV (Femme à Venir) correspond à un besoin essentiel dans ce pays frappé par la misère, car ce sont les femmes qui la subissent en premier lieu. Il nous paraît essentiel de défendre leur cause car ce sont elles les plus vulnérables alors qu’elles assument souvent seules les responsabilités familiales.

Nous savons maintenant que nous pouvons les aider, que vous pouvez les aider et à peu de frais.

 

Jacques Monteil, référent de l’école FAV

Partager cet article :