Menu Fermer

Ecoles

Notre action auprès des écoles concerne 5 établissements:

école Antoine et école Femme à Venir à Tamatave Madagascar,

 école La Ruche à Tananarive Madagascar,

et les 2 écoles maternelles de Moldova Noua en Roumanie.


Ecole Antoine Tamatave/Madagascar

Les actus. ici

La devise de l’école est :

NY FIANARANA NO LOVA TSARA INDRINDRA – L’éducation est le plus grand héritage !

270 enfants y sont accueillis et TDE finance les salaires à hauteur de 10 643 € par an et la cantine à hauteur de  10 000 €, ce qui permet d’offrir  des repas équilibrés pour quelques centimes d’Euros.

5 cl. primaires, 2 cl. Maternelles, 1 cl. Intégrée, (Handicapés), une cantine, soit 13 personnes à temps plein et 4 à temps partiel.

Par les structures offertes, les engagements, l’ambiance générale,  les efforts de tous, l’école Antoine reste un lieu éducatif privilégié, tant matériellement qu’affectivement.

On a mis l’accent depuis quelques années  sur une amélioration de la pédagogie par des stages de formation pour le personnel, continué  à baisser les nombres d’élèves par classe. (45 maximum), et favorisé l’apprentissage du français, un bon niveau dans cette langue étant le « Sésame » pour l’accès à l’enseignement secondaire et supérieur.

l’E.A. est une école « d’expression Française avec explications en Malgache ». .

Le sport, la musique, l’observation et les sciences doivent apporter aussi les connaissances  et l’ouverture au monde qui manquent à la plupart des jeunes Malgaches….

Le référent en France de l’école est Floréal GRACIA.

Lire la suite


Ecole « La Ruche » Tananarive

Les actus. ici

L’école est construite dans un des quartiers les plus démunis de la capitale malgache. Elle héberge 477 enfants soutenus par Terre des Enfants. Nous y parrainons 60 enfants et prenons en charge les salaires de 17 salariés chargés de l’enseignement en primaire, de la cantine et du gardiennage.

La qualité de l’enseignement dispensé en fait une des écoles offrant les meilleurs taux de réussite de la capitale.

Les élèves de l’école primaire peuvent désormais poursuivre leurs études au collège construit au fond du terrain et inauguré en 2017.

Les enseignants du collège, vacataires, sont rémunérés par l’écolage payé par les familles.

Quatre personnes travaillent en cuisine et élaborent le repas de chaque midi. Un gardien assure la sécurité des élèves et des locaux. Léa Rachel est chargée de la surveillance les jours de classe. Mme Séhéno gère les fonds et les parrainages. L’ancienne directrice, Mme Victorine reste la responsable pédagogique, mais est remplacée dans la direction par le professeur de mathématiques, Andrianaina Lovasoa, nommé proviseur.

M. Rolland RANOARIVONY , président de l’Association La Ruche depuis 2013, est notre interlocuteur privilégié.

Le groupe Terre des Enfants d’Uzège se dévoue plus particulièrement à La Ruche, qui est également aidée financièrement par Terre des Enfants 13 (Marignane)

Le référent en France de la Ruche est Hubert Loehr.

Lire la suite

 

 


Ecole « Femme à Venir » Tamatave

Les actus. ici

L’école FAV (Femme à Venir) a pour but l’insertion dans la vie active de jeunes filles qui se retrouvent hors des circuits de formation. Elle leur permet d’atteindre un niveau d’étude général équivalent au Brevet d’Etudes et d’acquérir un apprentissage professionnel de base.

 

 

Lire la suite

 

Le référent en France de l’école est Jacques MONTEIL.


Ecoles maternelles de Moldova Noua/Roumanie

Les actus. ici

Pourquoi, depuis 1990, continuer à aider  les enfants de ces écoles maternelles ?

Car 50% des enfants roumains vivent encore sous le seuil de la pauvreté.

Grâce aux parrainages de Terre des enfants les repas continuent d’être assurés pour 70 de ces enfants pauvres, le Ministère de l’éducation prenant en charge les salaires du personnel(30) et l’entretien des locaux.

Véselina, notre correspondante va bénévolement  chaque semaine dans les 2 écoles maternelles initier les enfants au français.

C’est une action directe, fidèle à la charte de Terre des enfants : secours direct  à l’enfance en détresse.

Pourquoi une action de Terre des enfants en Roumanie Pays Européen ?

Car en Décembre 1989  les manifestations  provoquent la chute du Dictateur Ceausescu  qui pendant plus de 20 ans a mené une politique terrible : absence de liberté, pénurie alimentaire, destruction de villages, de centres historiques, conditions de vie extrême.

En Février 1990 c’est le premier convoi humanitaire  de Terre des Enfants, il est  conduit par Vasile réfugié roumain vivant à la Grande Motte,  il nous  amène dans sa ville Moldova Noua, ville minière où tout manque. Alors  Terre des enfants décide d’aider les  2 écoles maternelles (elles ont des cantines mais peu d’enfants inscrits car elles sont payantes), les jardins  d’enfants,  la bibliothèque, l’hôpital, les familles en détresse.

De 1991 à 2004 l’action s’élargit. A Timisoara,  Terre des enfants aide financièrement deux associations roumaines  pour la création  de la Maison Fratii Lui Onisim accueillant des enfants de la rue, et des  2  Maisons Déborah accueillant elles  des fillettes victimes de violences .

L’action de Terre des enfants se  poursuit donc en Roumanie, dans les deux écoles maternelles de Moldova Noua grâce aux parrainages

La référente en France de l’école est Séverine FINIELZ.