Menu Fermer

Ecole La Ruche / histoire

9 décembre 1989 :    Terre des Enfants est sollicitée par le pasteur RAKOTONIZAO Robert pour construire un établissement où seraient scolarisés les enfants pauvres du quartier Itaosy.

Mai 1990 :                  Éliane Carrière et Suzanne Grand viennent visiter ce quartier, mais ne verront pas le pasteur, malade. La petite fille du pasteur et son mari André font déjà la classe aux enfants du quartier.

Décembre 1990 – avril 91:       Visite par Suzanne Grand et Bernadette Noguier du futur terrain, rencontre avec le comité directeur, modification du plan de la construction prévue.

22 février 1991 :    Achat du terrain.

Avril 1991 :      Voyage d’Eliane Carrière et de Jean – Marc Roudil, président de TDE. Le terrain est défriché, les fondations sont creusées. Une aide sera demandée à la Mission de Coopération française qui prendra en charge le prix de la toiture du foyer.

Le pasteur a nommé ce foyer « Le Bon Samaritain ». TDE ayant financé l’achat du terrain et procuré les fonds nécessaires à la construction, enverra par conteneur les matériaux de constructions, frigidaire, cuisinière, machines à coudre et à écrire, vêtements, matelas… qu’il faudra acheminer de Tamatave jusqu’à la capitale malgache ! Un comité directeur présidé par le pasteur dirige « Le Bon Samaritain ».

1992 :   Personne ne peut venir à Madagascar. Le courrier met beaucoup de temps à parvenir aux intéressés (à Madagascar comme en France). En juillet 1992, dans une lettre, le pasteur dénonce des détournements de fonds et des malversations attribués à son entourage.

Mai 1993 :   De nombreuses malfaçons sont constatées dans la construction. La suppression d’un étage est nécessaire et de plus, le matériel envoyé par conteneur reste introuvable ! Malgré cela, TDE, soucieuse d’achever ce qui avait été entrepris, continuera à envoyer des fonds, en accentuant le contrôle de leur utilisation.

Novembre 1995 :     Certains membres du comité directeur, outrés par l’état du foyer et conscients de leurs responsabilités, se séparent du pasteur et forment un nouveau comité qui prend en mains la gestion du foyer. Pour effacer la mauvaise réputation qui entache « Le Bon Samaritain », le nouveau comité se déclare « Association La Ruche »

2017 : Les élèves de l’école primaire peuvent désormais poursuivre leurs études au collège construit au fond du terrain et inauguré cette année.

 

Hubert Loehr   référent de la Ruche

 

 

Partager cet article :