Menu Fermer

Catégorie : Pays Autres

Séisme en Haïti

Il y a eu un ‘avant’, il y aura un ‘après’ Avant le séisme qui a broyé une partie du pays, les haïtiens étaient broyés par une incommensurable misère. Deux siècles de gabegie (dans laquelle les pays dits riches ont une part scandaleuse) ont fait de ce peuple gai et fier, un peuple de miséreux sans pain et sans espoir. Mais, hors les associations humanitaires, (laïques ou religieuses) qui alors, se penchait sur le sort de ces laissés pour compte de la terre ? Aujourd’hui, Haïti est à la UNE des médias. Parce que la secousse sismique a fait, en…

Un conteneur pour Haïti

Dès que la situation sur place le permettra, nous enverrons un conteneur (72 m3) de produits de 1ère nécessité, matériel d’hygiène, nourriture, matériel scolaire… Les dons reçus serviront à l’achat de lait thérapeutique Nutriset ( re-nutrition des bébés) et sachets de Plumpy’nut (mélange hautement nutritif pour les enfants).

Soeur Irène Baptiste nous a quittés

Nous venons d’apprendre la mort de soeur Iréne Baptiste. Elle était une des rares personnes à travailler à Cité soleil sans craindre pour sa vie. Le séisme l’a emportée avec deux autres sœurs et leur chauffeur. Elle gérait une partie de nos parrainages, de même que l’atelier de couture et le jardin d’enfants qu’elle avait créés à Cazeaux dans la banlieue de Port au Prince.

Nouvelles de Colombie

Lettre de Franceline et Guillermo Toro du 9 septembre 2009. « Nous sommes retournés en Colombie un an après le dernier voyage, ce qui est inhabituel (normalement nous y allons tous les 3 ou 4 ans). Cette fois-ci un séjour plus bref et orienté vers le travail, Guillermo devant participer à des journées sur la mucoviscidose comme intervenant et animant des ateliers pour montrer comment on traite et accompagne ces enfants en France. Le Comité régional de réhabilitation de Antioquia continue de faire du bon travail et a toujours besoin de notre aide. Sa réputation est telle (qualité des soins…