1. Tant qu’un enfant sera exposĂ© sans secours Ă  sa faim, son mal, son abandon, sa misĂšre ou sa peine, oĂč qu’il soit, quel qu’il soit, le Mouvement «Terre des Enfants», crĂ©e Ă  cette fin, se vouera Ă  son sauvetage immĂ©diat , direct et aussi total que possible. AprĂšs avoir travaillĂ© Ă  dĂ©couvrir l’enfant et obtenu le consentement des AutoritĂ©s ou des personnes responsables, Terre des Enfants le sauvera sous la forme et Ă  l’aide des moyens les plus Ă©troitement appropriĂ©s Ă  sa dĂ©tresse. Dans son pays, si les circonstances s’y prĂȘtent, ou ailleurs si tel n’est pas le cas, l’enfant sera donc nourri, soignĂ©, pourvu de parents valables, ramenĂ© Ă  une vie digne de ses droits d’enfant, assurĂ© d’une assistance permanente, tendre et compĂ©tente.
  2. Étranger Ă  toute prĂ©occupation d’ordre politique, confessionnel ou racial, faisant acte de justice et non de condescendance, en cette activitĂ© exercĂ©e simplement de vivants Ă  vivants, dans un effacement personnel voisin d‘un idĂ©al d’anonymat, Terre des Enfants est constituĂ©e de militants bĂ©nĂ©voles orientĂ©s vers un objectif commun unique:

    Le secours de l’enfant dont il est à la fois l’ambassadeur et l’instrument de vie, de survie et de consolation.

    Afin que nul n’en ignore: ni ceux qui sont sauvables, ni ceux qui peuvent sauver, Terre des Enfants tentera d’alerter et de rassembler la sociĂ©tĂ© humaine autour de la dĂ©tresse infinie d’innombrables enfants.