Je n’ai malheureusement pas pu me rendre sur place en avril 2018, mais j’ai eu un long entretien téléphonique avec sa directrice Mme Jeannette et j’ai pu rencontrer l’assistante sociale en poste depuis un an et demi. A l’heure actuelle 25 enfants sont accueillis au centre dont 3 nouveaux arrivés. Le centre est donc au maximum de sa capacité d’accueil. 5 parmi ces enfants vont bientôt partir en adoption que ce soit en France, en Espagne ou en Suède. 3 nouveaux dossiers sont en cours de constitution. 6 enfants sont parrainés et 13 enfants sont scolarisés, dont 3 en moyenne section. Les enfants sont accompagnés par une animatrice éducatrice : Béatrice.

Après un arrêt de plus de 2 ans, dans la constitution des dossiers d’adoption, la MA a repris un bon rythme de réflexion pour le devenir des enfants qui lui sont confiés. Il a fallu accompagner l’équipe et la direction afin que tout rentre dans l’ordre. TDE a fait un gros sacrifice financier en salariant une jeune Assistante Sociale à temps plein qui elle aussi a dû se rôder et s’intégrer dans une équipe constituée et ancienne. Il a fallu aussi que tout le monde apprenne à travailler en équipe, chacun à sa place… Patience, écoute, soutien, tout n’est pas simple. Et puis il a fallu aussi un supplément de formation donné par l’autorité centrale malgache chargée des adoptions à Jeannette la directrice et à Annou l’AS et peu à peu on voit des avancées. L’AS a aussi fort à faire avec certains enfants ou personnels des autres centres, les enfants parrainés et les étudiants du foyer.







Quant aux travaux à faire et à refaire, c’est toujours un défi de braver les cyclones et protéger tous ces enfants. La MA par nécessité a repris un coup de propre et de solidité et en même temps quelques transformations ont été réalisées. Bien sûr il reste des peintures à reprendre et toujours la bagarre contre les moisissures. Les responsables d’enfants et le personnel de cuisine et d’entretien font au mieux pour le bien être des enfants sans oublier de fêter les anniversaires !!! Une réflexion est aussi engagée sur la diversification des menus à laquelle est associé le cuisinier.

Voilà un aperçu de la vie à la MA : des enfants vont partir, d’autres, bébés, petits et plus grands, abandonnés ou placés vont les remplacer, c’est sans fin. Le sourire de ces enfants est notre moteur.

Danièle Loehr
Référente "Maison Antoine" pour le CA de TDE